A savoir : plages propres : essaouira dans le top 20 ! à essaouira restaurant marrakech voyage essaouira marrakech

Plages propres : Essaouira dans le top 20 !

ENVIRONNEMENT Cette année encore, et dès le 8 juillet, Essaouira hissera son Pavillon Bleu, le label international attribué aux plages les plus propres. Loin d'être un symbole, cette distinction du bord de mer est le reflet d'un travail de longue haleine, et de la mise en place d'un dispositif complet intégrant sécurité, respect de l'environnement, sensibilisation et qualité des eaux bien sûr.

Plages propres : Essaouira dans le top 20 !

De toutes les plages du Maroc, elles sont 20 à voir obtenu le label international de "Pavillon bleu", l'étendard des plages exemplaires en matière de propreté et d'environnement.
Le programme Pavillon Bleu a été introduit au Maroc en 2002 par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement présidée par la Princesse Lalla Hasnaa, dans la ligne droite du dispositif "Plages propres" initié en 1999. Le but : que les plages du Maroc répondent aux standards internationaux. L'exigence est de mise avec un cahier des charges aux multiples critères (que l'on réservera aux spécialistes) et classés selon quatre grandes familles :
- information, sensibilisation et éducation à l’environnement,
- qualité des eaux de baignade,
- hygiène et sécurité,
- aménagement et gestion.

Pour parler d'Essaouira en particulier, nous avons rencontré (à la plage) Mme Amina El Marhoum, la "Madame Environnement" de la Province. Déjà, historiquement, "la plage d'Essaouira fut la première en 2005 à hisser le Pavillon Bleu, suivie la même année par la plage d'Ain Diab à Casablanca", nous explique-t-elle. Forte de ses acquis, Essaouira reste depuis 6 ans un des fleurons du Maroc en matière de propreté et d'aménagements. A l'origine de cette réussite une convention tripartite entre la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, la municipalité d'Essaouira et l'Agence Nationale des Ports (qui investit chaque année un million de dirhams dans ce projet). "Les autorités locales jouent un très grand rôle dans l'aboutissement de ce programme" insiste Amina. On l'aura compris, si les villes ne sont pas fortement impliquées, rien ne se passe.

Les bonnes idées et les nouveautés

Et donc, du 15 juin au 15 septembre, la plage d'Essaouira devient un espace de sensibilisation au respect de l'autre et de la nature au sens large.
Ramassage et tri des déchets, sécurité et surveillance des baigneurs, kiosque d'information, centre d'éducation à l'environnement, aménagements pour les personnes à mobilité réduite, consignes, ateliers éducatifs, sanitaires (propres), panneaux d'information, font partie des nombreuses actions et services mis en place ces dernières années.
Pour le ramassage des déchets, 30 personnes arpentent la plage de 7 à 19h, avec dossards fluo et grands paniers, pour une pêche aux détritus des plus efficaces.
Le centre d'information et d'éducation à l'environnement propose des ateliers éducatifs pour tous les âges (et à partir du 8 juillet cette année). L'an passé, les enfants ont par exemple appris à utiliser des chutes de bois de thuya, une essence locale protégée, pour des créations artistiques, connectant ainsi artisanat et sauvegarde de la forêt. Une bibliothèque "verte", installée face à la plage, accueille petits et grands pour des lectures et découvertes sur le thème de la nature. "Elle a été repeinte l'an passé par les estivants encadrés par un artiste peintre d'Essaouira." Un petit détail certes, mais qui reflète bien, selon Amina El Marhoum, l'esprit de cette démarche : impliquer le grand public et ne rien laisser au hasard.
Cette année, on va plus loin avec de nouvelles initiatives dont un espace tout en bois sur le sable, et surmonté d'une pergola, destiné, notamment, aux personnes à mobilité réduite. Mais aussi, un petit confort supplémentaire pour les plagistes avec des cabines de plage, en bois elles aussi, fabriquées artisanalement, entourées de bâches portant des messages de sensibilisation "en arabe dialectal pour être compris par le plus grand nombre".

Derrière un Pavillon Bleu c'est donc une amélioration continue de la propreté et de la qualité des infrastructures des plages. Au-delà de ses vertus écologiques et éducatives, Mme El Marhoum souligne que ce vaste programme permet aussi "la création d'emplois durables". Sans oublier l'autre but de l'opération : étendre une approche respectueuse de l'environnement à toute la ville.

Lire aussi : Alerte à Malibu, à Essaouira, baignade surveillée tout l'été. Et la sélection des meilleures plages de Casablanca, ainsi que celles à éviter.

Texte & photo Alice Joundi.

 

 

Poster votre Commentaire
80 restant(s)
500 restant(s)
Connexion Fermer
Inscription Connexion

OU, AVEZ VOUS UN COMPTE FACEBOOK ?

  • Nous ne posterons pas automatiquement sur votre mur.
  • Un mot de passe de moins à mémoriser.
Inscription Fermer
Inscription Connexion

OU, AVEZ VOUS UN COMPTE FACEBOOK ?

  • Nous ne posterons pas automatiquement sur votre mur.
  • Un mot de passe de moins à mémoriser.
Réinitialisation du mot de passe close
Mot de passe oublié close

L'essentiel de Essaouira sur votre boite email

Recevez toutes les semaines, les infos incontournables de votre ville: concerts, soirées, expos, ciné...

Toute l'actualité en un seul clic !

Voir les derniéres newsletters S'abonner
OK