Tourisme et voyage, Sortie, Loisirs et bien-être, À savoir, Culture

2017 à Essaouira : notre best of

Par: Alice JOUNDI  

BILAN Histoire de tourner la page de 2017 en gardant le meilleur des douze derniers mois sous le soleil de la cité des Alizés, jetons donc un oeil dans le (rétro)viseur...

Tourisme



En janvier, le secteur de la restauration se mobilise en créant une Association des Restaurateurs d'Essaouira, une façon de dynamiser leurs actions en étant le porte-voix des gérants et propriétaires de restaurants, pour également mutualiser services et compétences du secteur local.

Dans les airs, le lancement d'une ligne début juin par Tuy Fly relie enfin la Belgique à Essaouira. Suivront dans l'année les liaisons directes avec Casablanca et Lyon qui pèseront sans nul doute dans l'excellent bilan touristique de 2017 à Essaouira. La fin d'année s'achèvera d'ailleurs sur un carton plein pour les hôteliers qui affichent complet entre Noël et le nouvel an.

Sports

L'International Windsurfing Tour au mois de mai à Essaouira (Moulay Bouzerktoun) précède en 2017 la Windsurf World Cup de 2018 et couronne le champion local Boujmaa Guilloul. Un bel avenir se dessine pour la glisse et le windsurf marocain !

Les golfs d'Hossegor et d'Essaouira sont officiellement jumelés à la fin du printemps, c'est un espoir de collaboration entre deux stations balnéaires et porte-drapeau de la glisse et du tourisme dans leurs pays respectifs qui nait. En attendant, les deux villes se côtoient sur le green...

Musiques

En janvier, le premier studio d'enregistrement professionnel ouvre à Essaouira. Une nouveauté de bonne augure pour la création musicale locale et l'avènement d'un label : Planet Essaouira continue aujourd'hui son petit bout de chemin auprès d'artistes nationaux et internationaux...

Le 17ème Printemps Musical des Alizés aura offert en avril un voyage fabuleux à son public sous la houlette de Dina Bensaïd. L'occasion de partager l'excellence musicale en toute simplicité, poussant les murs, ouvrant les portes, allant jusqu’à s’offrir aux passants de la médina d'Essaouira... Un très très beau moment.


Photo : DR Stéphane Louesdon

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde s'offre au mois de mars une tournée Internationale en France et aux Etats-Unis avant de fêter au début de l'été ses 20 ans à Essaouira lors d'une édition anniversaire mémorable. La ville se fait une nouvelle fois l'hôte d'une musique universelle et métissée qui convoque tous les continents et toutes les influences, dont les plus grands talents se revendiquent sur scène. 



Haddarates
: pour la 4ème fois le festival de transe féminine a lieu au mois d'août à Essaouira, l'occasion de célébrer l'ancrage de ce rendez-vous musical qui met la femme à l'honneur.

L'édition 2017 des Andalousies Atlantiques restera gravée dans les mémoires. Remplissant Essaouira d'un esprit de liesse et de partage, le festival réunit une nouvelle fois toutes les confessions autour de la musique judéo-arabo-andalouse et d'un patrimoine commun célébré avec coeur et convivialité.

 

Travaux, chantiers et autres mises à niveau

Véritable fil rouge de l'année 2017, les chantiers d'aménagement et de rénovation n'ont pas cessé de métamorphoser la ville au fil des mois. Alors que la 2ème tranche de la corniche fut achevée de la plus belle façon, les espaces tels que la Place Bab Marrakech et les jardins des remparts sont également passés au lifting.

L'objectif 2018 est annoncé, à la fin du printemps pour toute cette réhabilitation et rénovation des abords de la ville, doublées par des travaux en médina très ambitieux. L'annonce d'une visite royale en 2018 ne fait qu'accélérer ce processus engagé depuis déjà plusieurs années.
 


En parallèle, la fibre optique gagne du terrain au Maroc en passant par Essaouira, une info qui peut sembler anodine mais qui a changé la vie de bien des souiris offrant du wifi public place Moulay Hassan et des établissements touristiques ultra connectés.

Culture

Première édition des "Océanes" au printemps 2017, l'Institut Français à la barre de cet événement hybride, célèbre à Essaouira la culture des sports de glisse, l’environnement et les arts visuels.
Avant que les Nuits photographiques récidivent avec brio, le premier Festival de BD d'Essaouira est né en septembre 2017 : dédicaces, rencontres et ateliers au programme... 

L'année voit aussi la fin du chantier de rénovation et d'aménagement de la synagogue Simon Attia devenue la Maison de la Mémoire (Bayt Al Dakira), précédant l'ouverture d'un établissement hors du commun, à la fois centre de recherche sur le dialogue inter-religieux, musée consacré au grand historien du judaïsme Haïm Zafrani, et synagogue ouverte au public. 

Une année riche qui amorce très certainement un tournant pour la ville sur le plan structurel et touristique en 2018. A suivre...