People, Culture

Belaïd Belhaoui à Essaouira : de l’art de saisir le moment

Par: Nathalie PERTON  

EXPOSITION Dessins sur le vif et capteur d’Histoire, Belaïd Belhaoui expose ses dessins et croquis à l'Institut français d'Essaouira en février. Si vous ne les connaissez pas, découvrez ces scènes de la vie quotidiennes qui nous raconte un Maroc intemporel, capté dans l'instant.

Pas nécessairement de couleurs ; un dessin, vif, brut, c'est le talent de Belaïd, et sa faculté de saisir l'instant.

Dessins sur le vif, dessins " vivants "

C'est l'énergie du trait de Belaïd et c’est le titre si approprié de son exposition de dessins et croquis à l’Institut français d’Essaouira du 06 au 27 février.
La peinture est un médium fantastique, mais quel art que celui de croquer sur le vif des instants de vie assis par terre au souk ou debout dans le coin d'une ruelle ! Avec ses oeuvres, " la fraternité ", le "souk  de laine", les " journaliers ", " les coupeurs de kiffe ", les " barques " Belaïd partage autant d'instants captés qu'il restitue, telles des photographies artistiques, et qui font l’histoire d’un peuple, d’une ville, d’un pays.

 

Belaïd Belhaoui a ce don, de par son trait si reconnaissable, d'inscrire ses visions dans l'Histoire dont il parvient à partager et conserver le mouvement, donnant vie à ces instants, jamais figés et tenus " vivants ".

L'artiste

Belaïd habitant d’Essaouira, avenant et optimiste, celui qui sait si bien magnifier l'aspect traditionnel de notre ville, ses scènes de vie, nous propose un voyage dans notre cité, et dans le temps parfois, dans le Maroc intemporel. Un voyage d’une dimension universelle car son talent en fait un raconteur d’histoires, un témoin. Vous pouvez mieux le découvrir au travers de nos pages dans un portrait que cette fois, Made in Essaouira avait fait de lui.

L'exposition aura lieu du du 06 au 27 février 2016 (vernissage le 5 février à 19h).

C'est une porte ouverte sur un autre regard et pour eux qui connaissent Essaouira depuis des années, vous verrez, vous redécouvrirez Essaouira, d'une autre manière, sous le coup de crayon de Belaïd.

Texte Nathalie Perton
Photo DR Belaïd Belhaoui