People, À savoir, Culture

Dina Bensaïd a offert à Essaouira un fabuleux voyage

Par: Alice JOUNDI  

FESTIVAL Le Printemps Musical des Alizés 2017 s’est achevé dimanche 30 avril sous les acclamations d’un public, ravi, rompu aux standings ovations et battant des records d'affluence. La 17ème édition aura tenu ses promesses et livré quelques pépites musicales.

Naviguant entre les continents, les âges et les générations, les 12 concerts du Printemps Musical des Alizés ont guidé son audience venue nombreuse, et parfois de très loin, le long d'un voyage en territoire musical à la fois classique et audacieux, éclectique et généreux.

On apprend beaucoup à Essaouira : de la musique, et de l’autre

Le Printemps Musical des Alizés est donc "un lieu de rencontre" pour reprendre les mots de sa directrice artistique, la pianiste marocaine Dina Bensaïd, dont le talent de programmatrice et de maîtresse de cérémonie a ravi les plus initiés comme les plus novices d’entre nous.
On ne la remerciera jamais assez d'avoir pris le temps d'introduire les représentations en nous livrant les secrets d’une oeuvre, les anecdotes historiques, les nuances techniques et instrumentales parfois subtiles de chaque composition... En guide talentueuse et passionnée elle nous aide à explorer les méandres de la création musicale, de son histoire et de ses interprétations. Grande technicienne et artiste, le Printemps Musical des Alizés l'accueillait il y a 11 ans parmi les jeunes talents, elle est aujourd’hui "le souffle et l’esprit" de cet événement, comme le rappelait en clôture de l’édition, M. le Conseiller du Roi, André Azoulay, Président fondateur de l'Association Essaouira Mogador.

Elevant le niveau musicale en toute décontraction, de grands artistes, musiciens ou chanteurs, n’ont pas hésité à leur tour à prendre le micro pour témoigner, raconter les oeuvres qu’ils jouèrent, afin de partager leur passion, leur émotion d’être à Essaouira et au Maroc, et ce malgré la longue route que durent faire certains d’entre eux (depuis Guangzhou en Chine ou Seattle aux Etats-Unis…).

Partager l'excellence musicale en toute simplicité, poussant les murs, ouvrant les portes, allant jusqu’à s’offrir aux passants de la médina d'Essaouira : chacun de nous reçoit beaucoup durant ce festival, de la maestria des artiste et de leur générosité.

Essaouira est ainsi devenue un lieu de rendez-vous pour le public et les musiciens eux-mêmes, qui s’y retrouvent et s’y inspirent. La rencontre se fait donc aussi entre les plus grands artistes ainsi réunis, qu’ils soient dans le public ou sur scène, engageant parfois des productions et des collaborations musicales inédites qui naissent ici et continuent leur chemin ailleurs en Europe et dans le monde.

Merci à Dina Bensaïd pour ce festival unique au monde, merci à l’Association Essaouira Mogador, merci à André Azoulay pour l’énergie qu’il déploie sans cesse afin d’amener jusqu’à Essaouira toutes les musiques et de les donner en partage, merci enfin aux sponsors de cet événement sans qui l’accès aux scène ne saurait être offert gratuitement au public ; et rendez-vous l’année prochaine pour le 18ème Printemps Musical des Alizés !