Tourisme et voyage, À savoir, Culture

Essaouira dans le viseur

Par: Alice JOUNDI  

IMAGES Jusqu'au 24 octobre parcourez en photos les visions d'Essaouira et de sa région saisies par quatre photographes de talent : Soufiane Bouhali, Siham Machrouh, Mohammed Aknaïk et Lawrence Quammu. Autant de façons de la comprendre et d'en approcher sa poésie.

Ils ont tous au moins deux points communs : l'amour pour leur ville et la passion pour le 8ème art. A travers leurs photographies, et chacun dans son style, les quatre artistes exposés actuellement à l'Institut Français explore les multiples facettes d'Essaouira.

Portraits, paysages, envols d'oiseaux et rencontres furtives...

Siham Machrouh, jeune photographe souirie explore le sillage des lumières qui parcourt les murailles de la cité lors de ses balades nocturnes, elle parvient à faire des lueurs de la ville des formes étranges et parfois géométriques sur fond de remparts sous-exposés. Comme dans un rêve...
Soufiane Bouhali, vidéaste et photographe passionné par l'image, qu'elle soit figée ou en mouvement, arpente la région avec une panoplie d'objectifs à la pointe de la technique. Autodidacte, il aime à tester les points de vue et fixer l'instant, ses couleurs intenses comme ses noirs et blancs, tout en explorant l'art du cadrage sous tous ses angles.
Mohammed Aknaïk, photographe et artiste peintre, est amateur des scènes de vie, il saisit les reflets lumineux avec une poésie sincère, laissant transparaître à l'occasion ses antécédents picturaux. 
Lawrence Qammu arpente sa ville et mêle à ses captations au détour des ruelles quelques effets graphiques, additionnant à ses contours noirs et blancs des touches de couleurs qui réhaussent à leur tour l'aspect précieux de ses oeuvres.

Découvrez-les en ce moment dans la galerie et le patio de l'Institut Français d'Essaouira. 

Texte Alice Joundi
Photo DR Soufiane Bouhali