Tourisme et voyage, À savoir

Essaouira destination " Best Value " : ce qu’on en pense

Par: Alice JOUNDI  

AWARD Elue parmi les 10 destinations 2018 au meilleur rapport qualité-prix par le célèbre guide anglophone Lonely Planet, la ville d'Essaouira a bien plus d’atouts que sa rentabilité à offrir, mais voici quand même ce qu’on en pense, en 5 points.

Gratuits : la vue, la plage, l’océan à portée de main, dont la vision ne peut laisser aucun esthète indifférent. La balade en médina, le dépaysement pour certains, le retour aux sources pour d’autres, Essaouira offre accès à beaucoup de joies simples et de visions uniques qui ravissent des centaines de photographes, visiteurs et ses habitants eux-mêmes qui ne se lassent jamais de pointer des yeux cet horizon où les ombres de l’île Mogador forment un tableau magique à la lisière du ciel et de l’océan. 

Offerts : près de 100 concerts par an 

On ne peut se priver d’évoquer un des principaux atouts de cette ville ayant bâti sa notoriété aussi et surtout comme destination culturelle unique au Maroc et au Monde : plusieurs festivals et une programmation culturelle tout au long de l’année offre l’accès gratuit à des représentations, concerts et spectacles dans la ville. Une offre inouïe, dont les souiris profitent et dont chaque visiteur saura capter l’exceptionnelle atmosphère, décontractée, ouverte sur l’autre et sur la fête.

Une offre de restauration pour toutes les bourses

Tout naturellement, à Essaouira on peut déjeuner ou dîner pour quelques dizaines de Dirhams dans les cafés de la médina et même s'offrir un menu complet à 150 Dh avec une vue mer ou les pieds dans la piscine...

A la base de tout : les produits frais à petit prix

Une chose est certaine, ce qui permet aussi à la restauration à Essaouira d’offrir des prix abordables, voire très bon marché c’est aussi l’approvisionnement en produits frais à bas coût : fruits et légumes au souk, les poissons frais dont les tarifs peuvent être très bas et bien moins chers qu’ailleurs sur les marchés au Maroc (on ne parle même pas de la sardine, délice local à moins de 10 Dh le kg).

Il y a toujours un moyen de transport abordable

Si la vieille ville intra muros se parcourt à pied, l'offre de transports à Essaouira défie toute concurrence, et change aussi la qualité d’un séjour et du quotidien à Essaouira. A commencer par les petits taxis dont la course est à petit prix fixe (7 Dh le jour et 8 Dh après 20h), et ce même si a calèche bat tous les records à 3 Dh la course le long de l’avenue Al Aqaba, du sud au nord de la ville. Les bus, aux horaires plus ou moins fixes, sillonnent la région d’Essaouira pour 6 Dh la place. Si la durée du trajet est parfois aléatoire, le service est utile et possible grâce à son prix pour des centaines de souiris chaque jour.
Les vols à destinations d’Essaouira en provenance d’Europe et assurés par des compagnies low cost rivalisent aussi de bons tarifs et promotions à suivre toute l’année, de quoi ne plus hésiter pour certains de passer un week-end à Essaouira.
 
Lonely Planet aurait pu développer encore la liste des avantages justifiant de classer Essaouira dans le top des destinations de son guide. Un "best value" nous va bien ceci dit, car la diversité et la beauté de la ville est très grande, ce qui n’a pas de prix.

A lire : l'article du Lonely Planet à propos d'Essaouira.