À savoir, Culture

Essaouira la berbère

Par: Alice JOUNDI  

CULTURE La cité des vents puise son identité au carrefour des cultures, véritable mosaïque de religions, d'héritages et d'arts aussi divers qu'aboutis. Parmi ses influences, Essaouira érigée en terre berbère renoue désormais avec sa part de patrimoine Amazigh. L'autre facette ancestrale de la cité sera mise à l'honneur ce mois de janvier à l'occasion d'un festival dédié : programme et informations en ligne.

Retrouvant à l'échelle nationale ses lettres de noblesse, la tradition berbère ne démérite pas à cultiver, contre vents et marées, son patrimoine identitaire. A Essaouira, on parle aussi bien berbère (Amazigh), qu'arabe ou français, construite qu'elle fut sur un territoire judéo-berbère depuis les premiers temps. Mogador est à ce titre descendante d'"Amougdul", nom berbère de la ville apparu dans les textes au 14ème siècle, lui-même semble-t-il hérité de l’hébreu "Migdal" signifiant "tour", rappelant les caractéristiques antiques d'Essaouira déjà identifiée comme une forteresse surplombant la mer. Voici donc pour la (toute) petite histoire...

Cette année, et pour la première fois à Essaouira, du 18 au 21 janvier 2013, la Délégation de la Culture d'Essaouira, l'Alliance Franco-Marocaine et l'Association Essaouira-Mogador célèbrent ensemble la culture Amazighe, organisant des journées de rencontres, d'expositions et de musiques dans toute la ville.
L'occasion pour chacun de comprendre les influences d'un patrimoine à ce point ancré dans l'histoire et le quotidien d'Essaouira qu'il en était devenu presque trop discret.

Les Journées de la Culture Amazighe  : de grands moments à partager

Au-delà de la compréhension de l'histoire d'un peuple à laquelle le destin d'Essaouira est à jamais scellé, ces quatre jours vont animer la ville entière. Dar Souiri, l'Alliance Franco-Marocaine, le Bastion Borj Bab Marrakech, la Place Moulay Hassan et le Musée Sidi Ben Abdellah : tous les hauts lieux de la culture seront à la fête.
Du 18 au 21 janvier, vous pourrez assister, gratuitement, à des ateliers d'écriture tifinaghe, à une exposition collective d'artistes berbères, à des tables rondes réunissant archéologues, auteurs, poètes et chercheurs, à des concerts de musique traditionnelle, etc.

écouvrez sans plus tarder le programme complet des Journées de la Culture Amazighe

Texte Alice Joundi
Photo DR