Tourisme et voyage, À savoir, Culture

Essaouira : nouveau quartier de la "Ville Bleue"

Par: Alice JOUNDI  

ART ET GEOGRAPHIE Carole Sionnet et PieR Gajewski sont deux artistes voyageurs que le bleu poursuit, où qu'ils aillent. Créant au fil de leurs pérégrinations une "ville-monde" imaginaire, ajoutant lors de chaque voyage un quartier à cette mégapole rêvée, dessins et photos y font la paire et l'illustrent sous forme de diptyques. Essaouira, 17ème district de la "Ville Bleue", est à découvrir à l'Institut Français dès le 15 décembre.

Made in Essaouira avait rencontré les deux artistes rochelais, Carole Sionnet et PieR Gajewski, lors de leur résidence à Essaouira en septembre 2015. Venus piéger et tracer les images d'un projet en formation, celui de bâtir le 17ème faubourg de leur Ville Bleue, dans laquelle se côtoient déjà des quartiers nommés "Séoul", "Japon", "New York", "La Rochelle", "Lisboa" ou "Istanbul", et auxquels s'ajoutera donc, très bientôt, Essaouira.

Un pas de deux

L'une est photographe, l'autre est dessinateur. A eux deux ils se font les bâtisseurs d'une ville imaginaire qui se révèle et s'agrandit à chaque nouvelle expédition. Chacun sa passion, chacun son talent. Des mêmes lieux et des mêmes atmosphères, chacun son regard et ses appréciations. Ensemble ils produisent des images inspirées des villes et pays visités, qu'ils assembleront ensuite, de retour à leur terre natale, La Rochelle. Quand le moment est venu de raconter le voyage naissent alors des diptyques, duos formés chacun d'un dessin et d'une photo assemblés "à froid", quand ils ont rangé les valises et prépare l'exposition.

A découvrir : les travaux et l'univers de La VILLE BLEUE sur internet et les réseaux sociaux.

La lumière d'Essaouira entre dans la carte

Sur proposition de la Ville de la Rochelle (jumelée avec Essaouira rappelons-le), la Région Poitou-Charentes, l'Institut Français d'Essaouira et l'association UCLA ont réuni leurs moyens pour permettre au projet d'exister.
Venus en repérage fin 2014, Carole et PieR passèrent trois semaines à Essaouira en septembre dernier pour réaliser leur reportage à quatre mains. Vous les avez peut être croisés, armés de crayons et d'optiques, foulards bleus autour du cou ou en bandoulière, à la recherche des contrastes et des jeux de lumières. Outre l'architecture et la lumière, si "particulière" d'Essaouira, la ville se démarque selon eux des autres quartiers en étant déjà limitée sur le plan, par ses remparts certes mais aussi les éléments naturels (la forêt, l'océan). De rue en rue il y récoltèrent durant de longues marches des histoires et des visions qui nourrissent leur projet.

L'expo : ou comment photos et dessins du nouveau quartier "Essaouira" se font échos dans la Ville Bleue


Made in Essaouira peut vous annoncer dores et déjà que c'est au sud du quartier Japon qu'Essaouira apparaîtra sur la carte.

Sachez enfin que, non content d'avoir soutenu et impulsé le projet, la ville de La Rochelle achètera un des diptyque de ce duo d’artistes, oeuvre qui sera offerte à la ville d’Essaouira à l’occasion de l’inauguration de la place de La Rochelle actuellement en cours de réhabilitation.

Texte Alice Joundi
Photo DR Carole Sionnet & PieR Gajewski