À savoir

Gestion des déchets à Essaouira : la nouvelle donne

Par: Alice JOUNDI  

CADRE DE VIE Le nouveau signataire du contrat de gestion des déchets domestiques pour la ville d’Essaouira prend du service à compter du 30 novembre minuit. Nouvelles dispositions, nouveaux équipements et un contrôle accru des prestations : la ville d’Essaouira entend aller de l’avant !

Ozone Environnement & Services avait mis en dépôt ses camions sur le parking du Carrefour Market d’Essaouira depuis plusieurs semaines, laissant à la vue des badauds admirer leur équipement comme autant de promesses de rues dégagées de leurs poubelles. Promesses qui devraient être tenues ! 
Le groupe Ozone est spécialisé dans les métiers de l’environnement et des services associés - déjà en contrat pour d'autres villes au Maroc. Il sera en charge de la collecte des déchets domestiques, du nettoyage et du lavage des voies d’Essaouira à compter du 1er décembre 2016 pour trois mois d'essai avant de confirmer les 7 années de contrat.
La société entend déployer les moyens matériels et humains pour répondre aux exigences de la ville qui dépense pour cela chaque année une enveloppe budgétaire totale de 17,5 millions de dirhams.

Etendue géographique

Ozone interviendra sur le périmètre urbain allant jusqu’au-delà de Ghazoua et jusqu’au village de Douar Larab, ainsi que toutes les zones non rurales et dépendantes d’Essaouira.

Dispositions matérielles 

La société mettra en service 1900 bacs de collecte et -particularité de ce contrat- 10 bacs enterrés destinés à se trouver aux abords des murailles de la médina afin de ne pas briser la continuité esthétique de la ville historique. 
Des "colonnes aériennes" - bacs fermés dans lesquels les déchets sont jetés par une petite ouverture- gérées par un camion spéciale seront déployées le long de la forêt, dans le quartier Skala, à Ghazoua et d’autres sites ciblés, afin notamment d’éviter l’accès aux déchets par les animaux errants et la dispersion par le vent.
A terme, les bacs revêtiront un couvercle bleu, aux couleurs d’Essaouira.

Dans la médina

L’aménagement de l’ancienne ville nécessite un plan d’action spécifique. Un ramassage par quartier avec des horaires définis auprès des usagers et faisant l’objet d’une campagne de communication permettra de pratiquer une sorte de "porte-à-porte" pour la collecte des déchets.

Nettoyage de plage

Le contrat actuel inclut un nettoyage de la plage par semaine durant l’hiver, et une fréquence multipliée par 3 pendant la saison estivale. Un point sur lequel une renégociation est déjà prévue par la ville qui entend obtenir la mise en place de trois ramassages par semaine tout au long de l’année. A suivre...

Des outils de suivi et de contrôle des prestations

La commune d’Essaouira a désigné un bureau indépendant de contrôle qui rendra des comptes mensuels sur le tonnage des déchets et les services de ramassage assurés par Ozone, en plus d’une cellule de contrôle de la ville elle-même. Enfin, la Direction des Eaux et Assainissement (émanant du Ministère de l’Intérieur) établira de son côté un suivi de ces prestations à Essaouira, ainsi que c'est prévu dans l’ensemble des villes du Royaume à partir de 2017.

Un numéro vert et des camion suivis par GPS

Le meilleur pour la fin, pourrait-on dire, car la commune entend mettre en place une permanence téléphonique afin de permettre à chacun de signaler tout dysfonctionnement. Les camions de la société Ozone seront également équipés d’un outil de "tracking" permettant leur géolocalisation et le suivi de leur parcours.

Quand, en parallèle de ce nouveau contrat, le prestataire en charge depuis le mois d'octobre de l’entretien des espaces verts oeuvre avec brio à l’embellie des jardins et plantations de la ville, on peut conclure qu’Essaouira va de l’avant !