À savoir, Culture

Le mois du documentaire à Essaouira : la musique fait son cinéma

Par: Alice JOUNDI  

CINEMA Avec le concours de l'Alliance franco-marocaine d'Essaouira, la cité des vents célèbre le mois du documentaire en beauté et en musiques surtout. En effet, les quatre documentaires sélectionnés révèlent les portraits de musiciens d'horizons et de racines variés. Quatre destinées à découvrir du 7 au 27 novembre.

" Reinette l'Oranaise " : diva de la musique arabo-andalouse, née d'une famille juive oranaise et atteinte de cessité depuis l'âge de douze ans, est l'héroïne du documentaire signé Jacqueline Gozland "Le Port des Amours". Une trajectoire semée de blessures qui feront d'elle une artiste de poigne hors du commun. Depuis sa rencontre avec celui qui deviendra son maître, Saoud l'Oranais, qu'elle suivra jusqu'en France, jusqu'à sa déportation en Allemagne et son exil loin de sa terre natale, le documentaire livre un portrait intiiste sur fond d'extraits d'un concert au New Morning à Paris. Une rencontre avec une égérie qui s'est éteinte en 1998, à voir le 7 novembre à l'Alliance Franco-marocaine d'Essaouira.

Vivez manouches avec " Les fils du vent " de Bruno Le Jean. Le réalisateur nous invite au voyage aux côtés de Ninino, Moreno, Angelo et Tchavolo, quatre guitaristes manouches qui célèbrent comme un art de vivre le talent immortel de leur guide : Django Reinhardt. Plus qu'un documentaire musical, c'est une ouverture sur un mode de vie : les caravanes, la simplicité, l'authenticité et la passion chevillée au corps de musiciens dévoués à leur art.
Partez à leur rencontre le 13 novembre.

Petrucciani le petit homme qui refusa la fatalité pour se consacrer à sa passion et à l'amour de la vie (et des femmes) fait l'objet du documentaire éponyme signé Michael Radford. Un retour aux sources de la créativité et du talent dans les pas de cet immense pianiste de jazz qui fut hors-normes à tous égards. Un documentaire truffé de témoignages et d'images inédites, à voir le 20 novembre.

Scratch music : une plongée dans un courant musical méconnu, novateur et jugé pour certains comme un nouvel art à part entière : bienvenue dans l'univers du "turntablism", ou comment créer une nouvelle musique à base des plus anciens disques vinyls. Pour en savoir plus : rendez-vous le 27 novembre.

Toutes les projections auront lieu à l'Alliance Franco-Marocaine d'Essaouira à 19h.

Texte Alice Joundi
Photo DR