Lieu, À savoir, Culture

L'institut Français ouvre ses portes à Essaouira

Par: Alice JOUNDI  

OUVERTURE Voici des mois que nous attendions la naissance officielle de cette entité culturelle à Essaouira. Le 31 octobre 2014, à l'occasion de la 11ème édition du festival des Andalousies Atlantiques, l'Institut Français d'Essaouira ouvrira ses portes au public. A cette occasion, une exposition inaugurale hors du commun donne "carte blanche" à l'artiste franco-marocaine Najia Mehadji. A découvrir jusqu'au 29 novembre à l'Institut Français d'Essaouira (IFE pour les intimes).

A savoir, infos pratiques

L'institut Français d'Essaouira, sous la direction de Mme Anne Dubourg est rattaché à l’Institut Français du Maroc dont la direction générale est assurée par M. Jean-Marc Berthon.

Une offre culturelle dès la fin de l'année 2014 nous y attend dans un magnifique bâtiment du 19ème siècle, où il succède à l'Alliance Franco-marocaine d'Essaouira.

"Une inauguration en phase avec le réveil qu’Essaouira connait depuis vingt ans " : c'est en ces termes que l'Institut Français entend présenter l'inauguration de sa 12ème enseigne au Maroc, à l'occasion du Festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira. Un moment hautement symbolique car réunissant les influences séculaires de la ville, autour du partage et de la diversité.

Avec ses cours de langue et une médiathèque au service de tous les souiris, l'accès à la culture et à l'apprentissage du français demeurent les piliers de l'offre de l'Institut Français d'Essaouira.
Toutes les informations à l'accueil et par téléphone de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h. 
Lire le communiqué

Le musée personnel de Najia Mehadji se donne à voir

A l'occasion de cette inauguration l'artiste franco-marocaine Najia Mehadji nous présente une sélection d'oeuvres prestigieuses issues de sa collection personnelle, du 31 octobre au 29 novembre 2014 dans la galerie de l'Institut Français d'Essaouira.

De grands noms de l'art contemporain seront alors présentés. Aux côtés des oeuvres de Najia Mehadji, découvrez également celles de Mohammed Tabal, Younès Rahmoun, Abderrahim Yamou, Mahi Binebine, Adiba Mkinsi, Ikram Kabbaj, Yazid Oulab, Philippe Cognée, Nermine Hammam, Leila Alaoui, Jean-Pierre Raynaud, et bien d'autres.
Lire le communiqué.

Texte et photo Alice Joundi.