Tourisme et voyage, Lieu, À savoir, Culture

Neuf choses gratuites (ou presque) à faire à Essaouira

Par: Alice JOUNDI  

BONS PLANS Essaouira est une ville idéale pour qui veut profiter de bonheurs simples et de curiosités qui n'ont pas de prix, et ne se marchandent pas. Voici pour vous quelques bons plans à zéro dirham, ou presque...

1. Visiter la médina

 

L'ancienne ville entièrement piétonne est un bonheur gratuit. Se perdre dans ses ruelles au petit matin le long des remparts de la ville fortifiée (classée au patrimoine mondial de l'Unesco) sont autant d'expéditions à travers le temps et l'histoire métissée de la ville. Ne manquez sous aucun prétexte le grand bol d'air à la Scala de la kasbah, qui offre l'un des points de vue les plus spectaculaires sur l'océan et le fracas des vagues à l'assaut de la cité des alizés. (Photo DR : www.heartmybackpack.com)

2. Marcher jusqu'au Borj el Baroud

Voici une balade à faire à marée basse le long de la plage, le matin de préférence, jusqu'au petit fort qui s'effondre dans la mer, nommé Borj El Baroud. De là, tout proche de l'embouchure de l'oued Ksob, on peut admirer la valse des oiseaux, et observer l'île Mogador qui semble certains jours à portée de mains. Au loin, les silhouettes de la médina tracent une carte postale à garder en mémoire... (Photo : DR Nomads Magazine)

3. (re-)Découvrir le port de pêche 

Economie principale de la ville, la pêche anime le port d'Essaouira du petit matin au soir venu, au rythme des retours de barques et de chalutiers. La grande diversité des poissons vendue à la criée révèle quant à elle la richesse des eaux marocaines. Les visions magiques de ce lieu sans âge en font un tableau à mille entrées, probablement le plus photographié de la ville : les filets rouges entrelacés, les barques en rang dans la rade, les vieilles pierres de la pluricentenaire Porte de la Marine, le bal des mouettes et les travailleurs de la mer qui s'y activent entre ciel et mer : le port d'Essaouira concentre une grande part de l'âme de la ville.

4. Aller à la "joutia"

C'est une visite à programmer le dimanche matin, là où la ville cède la place au grand souk. Entre le quartier industriel d'Essaouira et la plage "Safi" au nord, c'est un grand marché à ciel ouvert qui vous attend : vaisselle, vieux meubles, vélos, vêtements, fruits et légumes, chaussures, et autres objets de seconde main se mélangent dans un authentique méli-mélo. Une expérience à vivre par curiosité, ou pour faire de bonnes affaires. Parmi les antiquités de ce bric-à-brac, des artistes devenus emblématiques de l'école d'Essaouira exposent leurs oeuvres colorées. A voir !

5. Visiter le Musée Sidi Mohammed Ben Abdellah 

Il vous en coûtera au maximum 10 Dh pour visiter le musée d'Essaouira, abrité dans une des superbes bâtisses du 18ème siècle, dans le quartier de la kasbah. L'architecture de cet ancien comptoir commercial, à l'époque utilisé par les marchands de la ville lors de sa fondation par le Sultan dont le musée garda le nom, est organisée comme celle d'un riad, autour d'un patio central, où s'élève depuis l'époque du protectorat français un double escalier central. 
Sa collection, consacrée au patrimoine matériel et immatériel de la région d'Essaouira, réunit des objets datant des époques antiques à nos jours. En retraçant l'histoire de la ville, elle met l'accent sur sa diversité culturelle et cultuelle.

6. Parcourir le Centre artisanal à la rencontre des maîtres artisans

A deux pas de la porte Bab Marrakech, se trouve le Centre artisanal d'Essaouira, et siège de la délégation du Ministère de l'Artisanat. Un lieu idéal pour un petit voyage au coeur des savoir-faire traditionnels marocains. Là, vous aurez le temps discuter avec les maîtres ébénistes, bijoutiers, peintres, tisserands, vaniers et menuisiers, qui seront ravis de vous présenter leur métier, les matières premières qu'ils travaillent, ainsi que les techniques transmises à travers les âges.

7. Assister aux nombreux festivals de musique

L'année à Essaouira est rythmée par les festivals de musiques, allant du classique à l'andalous, en passant par les musiques du monde. Parmi eux, les plus emblématiques et réputés offrent gratuitement au public la majorité de leurs concerts, comme c'est le cas du Printemps Musical des Alizés, des Andalousies Atlantiques et du Festival Gnaoua et Musiques du Monde. (Photo : DR Stéphane Louesdon)

8. Profiter de la programmation culturelle de l'Institut Français

Gratuite, l'ensemble de la programmation de l'Institut Français d'Essaouira donne accès tout au long de l'année à des ateliers, concerts, spectacles, animations et conférences, pour petits et grands.

9. Admirer le spectacle quotidien du coucher de soleil dans l'océan 

Par-delà les îles purpuraires, le soleil nous darde chaque soir de son dernier rayon avant de disparaître dans l'Atlantique. Un tableau sans cesse renouvelé, qui se décline en mille coloris selon les saisons, et vaut son pesant d'or... (Photo : DR IExplore).