Culture

Othello, premier film américain en terre marocaine

CINEMA A ESSAOUIRA Othello est un long métrage réalisé par Orson Welles (1915 - 1985 ), dont les acteurs, le producteur et le scénariste sont américains. Ce film a été tourné en deux ans, de 1949 à 1952 en partie à Essaouira. L’histoire du film est inspirée de la tragédie célèbre de William Shakespeare : “Othello ou le Maure de Venise”, dans un décorum qui rendit hommage avant l'heure au cinéma made in Morocco...

Le pitch

Quelques scènes ont été tournées au Maroc plus précisément à Essaouira, et le reste en Italie. Le film parle d’un Lieutenant (Iago), cherchant à se venger de son général et gouverneur de Chypre (Othello), en lui faisant croire que sa femme (Desdémone) la fille du sénateur, le trompe avec son serveur personnel (Cassio). Othello tua sa femme et se suicida après avoir apprit la vérité d’Emilia (dame de compagnie de Desdémone). Cassio fut nommé par la suite gouverneur de Chypre, alors que Iago s’apprêtait à être exécuté. Et ainsi s'achève l'immortelle tragédie.

Orson Welles et sa Mogador

Les principaux acteurs du film sont le réalisateur lui-même, jouant le rôle du général “Othello”, Michael McLiammoir dans le rôle de “Iago”, Joseph Cotten, le sénateur, et Suzanne Cloutier dans le rôle de “Desdémone”. Orson Welles vivait à Marrakech avant de tomber amoureux de la ville de Mogador où y passa deux années avant de penser à y tourner son chef-d'oeuvre.

C’est essentiellement pour des raisons financières que le film fut tourné en deux longues années et en noir et blanc. Malgré les conditions défavorables rencontré par Orson Welles, Othello remporta la Palme d’Or au festival Cannes en 1952. La ville d’Essaouira, en arrière-plan incontournable, révèle alors au monde du cinéma l'extraordinaire potentiel offert par le Maroc à l'industrie cinématographique, qui ne manquera pas de s'en saisir...

C’est par amour pour Mogador qu’il lui rendit aussi hommage en tournant son chef d’oeuvre dans le quartier de Bab Doukkala ou dans la sublime et intemporelle Squala des remparts.

La ville vient à son tour pour l'honorer en lui consacrant une statue portant son nom, et deux espaces verts, le jardin Othello et la place Orson Welles, face à la mer, le long du boulevard Mohammed V. Des espaces bientôt rénouvelés et embellis par les projets de mise à niveau d'Essaouira.

Orson Welles et sa Mogador, demeure cependant une histoire d’amour sur fond de tragédie, mais le plus beau demeure : une oeuvre-hommage à voir et à revoir...

Texte Alice
Photo DR