Loisirs et bien-être, À savoir, Culture

Samaa : " Soufi times " in Essaouira

Par: Alice JOUNDI  

PATRIMOINES Une nouvelle fois, Essaouira sera l'écrin d'une rencontre en hommage à la diversité des patrimoines et des traditions. La première édition du petit festival "Les Nuits de Samaa" les 29 et 20 juillet 2017 vient à point nommé en cette saison d'été. L'occasion de célébrer l'accession au trône du Roi Mohamed VI le long d'une programmation dédiée au Samaa Soufi dans différents lieux de la ville.

C'est à l’Association Darkaouia Lharrakia pour le Madih et le Samaa Soufi que revient l'initiative de ce festival à Essaouira. Engagée pour la conservation du patrimoine immatériel marocain, ainsi que sa diffusion et son enseignement auprès des jeunes, l'association organise cet événement à la mémoire du Cheikh des Madihines, le défunt Abdellatif Ben Mansour, reconnu au Maroc et dans d'autres pays.

Qu'est-ce que le Samaa Soufi ?

Il s'agit d'une poésie spirituelle, ponctuée d'invocations divines en relation avec l'amour - celui de Dieu et de l'être aimé. Le chant qui "abreuve les oreilles" de ceux qui l'écoutent transme un message "de vérité". Au Maroc, le sama'a est lié aux milieux soufis, notamment à Fès, Marrakech, Rabat, Salé, Tétouan ainsi qu'Essaouira ou Ouazzane. Des villes dont les confréries participent à l'enrichissement et au partage de cette tradition, ainsi qu'à sa transmission. 

Les 29 et 30 juin, une programmation culturelle au Musée d'Essaouira et à Dar Souiri

C'est la nuit que s'animera Dar Souiri au son des chants soufis les 29 et 30 juillet avec pour invitées des troupes venues du Maroc (Tanger, Safi) et de la région d'Essaouira.

A 11h dimanche 30 juillet, une conférence au Musée Sidi Mohamed Ben Abdallah sera donnée par Docteur Thami Elharrak, sur le thème : Le patrimoine esthétique spirituel et son rôle dans la conservation et la diffusion des valeurs de la convivialité, l’art du Samaa comme modèle.