Tourisme et voyage, Loisirs et bien-être, À savoir

Surveillance des plages à Essaouira

Par: Alice JOUNDI  

SECURITE En route pour la saison estivale ! Il va falloir penser à ressortir shorts et serviettes, crèmes solaires, chapeaux et lunettes ; l'heure est à la baignade sur la plage d'Essaouira. Baignade oui, mais surveillée. Pour cela les sauveteurs sont en place pour veiller sur les baigneurs intrépides.

Aaaah la plage, le soleil, les vacances, l'insouciance, une bonne lecture, un jus de fruits frais à l'ombre du parasol... Et, quand on ne lézarde pas les orteils fourrageant dans le sable, on se rafraîchit le temps de quelques brasses bien méritées, et "splatch" et "plouf"...  Mais un peu de sérieux dans tout ça ne fera pas de mal car l'océan n'est pas sans danger, y compris pour les nageurs les plus aguerris.


Afin de veiller à notre sécurité, dans et hors de l'eau, la Protection Civile d'Essaouira déploie chaque année ses équipes de sauvetage sur les plages de la région : la baie d'Essaouira (ou plage Mohamed V), la plage "Safi" (au nord de la ville), Moulay Bouzektoun, Sidi Kaouki, Tafedna et Bheibeh.

Cette surveillance renforcée des plages pendant l'été nécessite pas moins d'une soixantaine de sauveteurs qui vont nous avoir à l'œil jusqu'au 15 septembre.

Sur la seule plage d'Essaouira, le poste de secours et son mirador sont relayés par quatre autres miradors mobiles face aux zones de baignade. Surveillance assurée de 8h à 19h et 7 jours sur 7. Pour ce qui est de l'équipement : zodiacs, un jet-ski, des sifflets, bouées, gilets de sauvetage et palmes complètent la panoplie du parfait sauveteur. En cas de besoin, tous les soins d'urgence peuvent être dispensés sur place par un infirmier.
N'est pas sauveteur qui veut. Encadrés par la Protection civile, les saisonniers, pour la plupart étudiants, sont sélectionnés après avoir passé plusieurs tests d'aptitude. Deux mois avant la saison, les candidats de chaque région sont évalués au cours de six épreuves éliminatoires de natation et de sauvetage. Les admis suivent avant le début de la saison trois sessions de formation, au cours desquelles ils parfont leur connaissances en secourisme ainsi qu'en communication, dans le cadre des campagnes de prévention sur les plages.

Prévenir mieux que guérir

Munis de leurs dépliants, les sauveteurs préfèrent encore sortir leurs petits papiers plutôt que d'aller nous chercher dans l'eau. Ils distribuent ou affichent sur les plages les règles d'or à respecter pour une baignade sans danger. Posez donc votre magazine et plongez vous quelques instants dans la lecture des neuf commandements du baigneur averti :

- S'informer des dangers auprès des sauveteurs.
- Se baigner en zones surveillées.
- Faire un premier bain de courte durée.
- Entrer dans l'eau progressivement.
- Eviter de se baigner le ventre plein (on digère bien son couscous avant de piquer une tête).
- Ne jamais se baigner seul.
- Si vous ne savez pas nager, ne montez pas à bord d'une embarcation (pédalo, bateau, croco).
- En cas de malaise, regagner la terre ferme aussi vite que possible.
- Ne rien jeter de tranchant sur la plage svp (ça c'est vraiment très très très mal).

A vos maillots et claquettes, ces consignes dans le panier, l'objectif de l'été sera qu'aucun sauveteur n'ait à se jeter à l'eau.